Equilibrage, pourquoi

Les vibrations des machines tournantes affectent la durée de vie des installations, dégradent leur fiabilité de fonctionnement. Elles provoquent une usure prématurée des roulements et le desserrage des écrous et des fixations. La qualité des productions peut en être affectée, les conditions de travail sont dégradées (bruits…). Enfin, ces situations génèrent une surconsommation d’énergie et une maintenance plus coûteuse.

Or, le balourd est la première cause de vibrations des machines tournantes. L’équilibrage consiste donc à contrôler et à corriger la répartition des masses afin que le balourd résiduel soit inférieur au balourd admissible (voir notre page Calcul)
Pour faire un équilibrage, nous procédons ainsi :
– nous ajoutons des masses: soudées, vissées, rivetées, collées, clipsées…
– ou nous enlevons des poids: par perçage, par meulage, par usinage…

Équilibrage : Le mode d’équilibrage est adapté, suivant les pièces et leurs conditions de fonctionnement, en accord avec le client et son cahier des charges.

Les vibrations de machines peuvent aussi être engendrées par d’autres phénomènes, qui seront mis en évidence par  le contrôle vibratoire.